Présentation Générale

Le Conseil Consultatif des Jeunes d’Ath (CCJA) est un projet issu d’un partenariat entre la Maison Culturelle d’Ath, Action Jeunesse Info et Infor Jeunes Ath. La deuxième édition du projet vient de se clôturer. La troisième édition est en cours de construction.

Le CCJA 2 était un groupe de jeunes âgés de 14 à 18 ans formé pour faire entendre la voix des jeunes à Ath et engagé sur 2 années de mandat. La 2ème édition du CCJA a démarré en novembre 2011. 2012 a été une année chargée pour les jeunes du CCJA. En effet, ils ont, petit à petit, appris à mieux connaître leur environnement,  se sont formés à l’organisation d’événement, à la recherche de fonds, etc. En rencontrant les associations qui les entourent, en les mettant en situation et en les positionnant en tant qu’acteurs de leur propre projet, les jeunes ont vécu une année 2012 riche d’expériences et de rencontres.

L’année 2015 verra naître la 3ème mouture du projet.

Le projet a été l’occasion de mener plusieurs chantiers.

Avec le premier CCJA, un avis sur la mobilité des usagers faibles à Ath a été remis, un projet d’interventions urbaines sur les libertés a été mené, et un avis sur les baptêmes universitaires et une action coup de poing ont été créés. Les jeunes ont eu l’occasion de rencontrer d’autres CCJ de Wallonie et de France, de suivre une formation à l’animation de réunion et de réaliser 4 vidéos sur le thème de la jeunesse.

Le CCJA 2 a créé une soirée « MDR Night » (Multiculturel, Durable et Recyclable), ils ont mené une action de solidarité avec animation d’enfants défavorisés et ont rencontré l’échevine de la jeunesse Carine Delfanne avec le Conseil de la Jeunesse afin de lui présenter leurs recommandations. Le groupe a visité une exposition sur la démocratie, s’est rendu à un festival durable, a été consulté sur le Plan Jeunesse, a suivi une formation à l’argumentation et à la prise de parole en public. Les jeunes ont aussi suivi une formation sur l’animation d’enfants, ont participé au projet du « Ramassage des peurs » par la Maison Culturelle d’Ath, ont été consultés par « Ath en Transition« , ainsi que sur l’ouverture du Coin 54.

 Le projet a bien évidemment des impacts, en premier lieu sur les jeunes. Le CCJA leur a permis de travailler sur les valeurs CRACCS (Citoyen responsable, actif, critique, créatif et solidaire), d’apprendre le fonctionnement de la vie en groupe – et notamment la prise de décisions, de mieux connaitre les acteurs jeunesse athois et de les sensibiliser à la participation à la vie locale.

Le CCJA a aussi eu des impacts sur les acteurs jeunesse, tels que la rencontre de 20 acteurs du secteur autour du projet CCJA 1, ou la naissance de la concertation jeunesse athoise. Les politiques ne sont pas en reste, puisque les jeunes du CCJA 2 ont eu l’occasion de donner leurs recommandations dans le cadre de la construction de la Déclaration politique communale 2013.